La notion de metier: un operateur dans la formation et le marche du travail

Mireille Dadoy

Resumo


La notion de métier plonge ses racines au plus profond de la mémoire collective de chaque société. Bien que trouvant son origine dans l’Antiquité et notamment dans le monde latin, elle recouvre en fait des réalités fort différentes tout au long de l’histoire d’un même pays et plus encore d’une société à l’autre. C’est dire que le présent exposé n’a nullement l’ambition d’exposer des tendances universelles. Bien au contraire, toute la réflexion qui le sous-tend a trouvé son inspiration dans l’histoire du travail, de la formation professionnelle et du marché du travail de la France. Le Brésil a probablement une tout autre histoire de sa formation professionnelle et de son marché du travail. Et même si certaines influences s’établissent entre les pays, même si certaines convergences sont perceptibles parfois d’une société à l’autre, les spécificités de chaque société restent très déterminantes dans le cadre référentiel de la notion de métier de chaque pays et il convient de prendre garde que, sous le même terme de «métier», peuvent se cacher des réalités fort divergentes en France et au Brésil. Toutefois, si l’expérience d’un pays mérite d’être exposée, c’est que les autres pays peuvent peut-être en tirer quelques enseignements utiles pour éviter des effets pervers, comme ceux que l’on peut observer aujourd’hui en France. C’est dans cet espoir que sera ici présentée cette réflexion sur la notion de métier en France.


Palavras-chave


MÉTIER; FORMAÇÃO PROFESSIONNELLE; MARCHÉ DU TRAVAIL

Texto completo:

PDF


ISSN Impresso: 1414 - 5057

ISSN Eletrônico: 2317 - 7756